Notre-Dame de Paris : les réactions de tristesse et de solidarité affluent du continent africain – JeuneAfrique.com

« Tristesse », « catastrophe », « incrédulité » : d’Abidjan, de Dakar, du Caire, ou encore du Vatican, les réactions internationales, et notamment africaines, se sont multipliées dès lundi soir après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

« Un des plus grands symboles de la France, Notre-Dame, est en proie aux flammes depuis plusieurs heures. Au nom du Sénégal, j’exprime toute notre solidarité à la France et à toute la communauté chrétienne à travers le monde », a affirmé lundi 15 avril le président sénégalais, Macky Sall, sur son compte Twitter.

Ravagée lundi soir par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s’est pas totalement effondrée grâce à l’intervention des pompiers qui ont sauvé la structure de l’édifice, que le président français Emmanuel Macron a promis de « rebâtir ». « Le pire a été évité même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée », a déclaré le chef de l’État sur le parvis de l’édifice sinistré.

La structure de Notre-Dame « est sauvée et préservée », ont annoncé tard dans la soirée les pompiers. Mais la flèche qui surplombait ce joyau gothique, monument le plus visité d’Europe, et ses vitraux centenaires, n’ont pas résisté aux flammes.

« Solidarité »

L’incendie a provoqué une onde de choc internationale et de nombreux témoignages de soutien. « J’exprime notre solidarité avec la France et toute la communauté chrétienne », a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara.

Toujours en Côte d’Ivoire, l’ancien Président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro a également fait part de son émotion. « Du fin fond de la Côte d’Ivoire, je suis en communion de tristesse avec le Peuple français, ce soir, après la catastrophe qui a frappé la Cathédrale Notre-Dame de Paris », a-t-il lui aussi indiqué sur les réseaux sociaux.

« Tristesse »

Le président burkinabè a également témoigné de sa tristesse. « J’exprime notre soutien après le terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, joyau emblématique et historique le plus visité d’Europe », a tweeté Roch Marc Christian Kaboré.

Même désolation du côté de Madagascar. « Immense tristesse d’apprendre l’incendie en cours de la cathédrale Notre-Dame et de voir en direct les images terribles de l’effondrement de la flèche de ce monument emblématique du patrimoine français et chrétien », a indiqué sur Twitter le chef de l’État, Andry Rajoelina.

« Patrimoine mondial »

Le Caire a suivi « avec tristesse et regret » l’incendie de Notre-Dame, une « partie du patrimoine mondial », selon le ministère des Affaires étrangères égyptien.

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré « horrifié par les images de l’incendie ». Dans un tweet, l’ex-Premier ministre portugais ajoute que ses « pensées vont au peuple et au gouvernement français ».

« Les mots me manquent et la tristesse m’envahit à la vue de l’incendie qui ravage Notre-Dame de Paris. En pleine semaine sainte, prions pour que ce trésor de la chrétienté soit sauvé », a pour sa part déclaré Moïse Katumbi, l’ancien gouverneur de la province congolaise du Katanga.

« Incrédulité » du Vatican

« Le Saint-Siège a appris avec incrédulité et tristesse la nouvelle du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole de la chrétienté, en France et dans le monde », a réagi le Vatican, exprimant sa « proximité » avec les catholiques français et les Parisiens.

« Nous exprimons notre solidarité avec l’Église de France en cette période de semaine sainte et nous souhaitons le meilleur à cette église ainsi qu’à ses fidèles », a de son côté déclaré l’Église catholique de Terre sainte, dans un communiqué diffusé à Jérusalem.

« L’un des grands trésors du monde »

La catastrophe a également fait réagir le président américain Donald Trump. « C’est si terrible d’assister à ce gigantesque incendie », a tweeté le président.

Son prédécesseur Barack Obama s’est lui aussi ému de la destruction de la cathédrale. « Notre-Dame est l’un des grands trésors du monde », a-t-il indiqué. « C’est dans notre nature d’être en deuil quand nous perdons notre histoire – mais c’est aussi dans notre nature de reconstruire pour demain, aussi solide que nous le pouvons. »

« Étant à Paris ce (lundi) soir, mon cœur souffre avec le peuple de France », a pour sa part tweeté son épouse, Michelle Obama. « Mais je sais que Notre-Dame nous émerveillera de nouveau ».

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE