Jumia s’introduit à la Bourse de New York

En faisant son entrée dans la Bourse new-yorkaise, le site d’achats en ligne au Maroc, Jumia, exauce un vœu enfoui depuis belle lurette. «Jumia a toujours voulu lever des capitaux à travers des investisseurs», précise, lundi à Casablanca, Larbi Alaoui Belrhiti, directeur général de Jumia Maroc, lors d’un point de presse pour expliciter cette cotation qui vient d’avoir lieu. Pour lui, la valeur ajoutée de cette introduction en cette Bourse internationale consiste à «avoir accès à des capitaux supplémentaires». Mais ce n’est pas la seule raison. M. Alaoui Belrhiti en énumère d’autres. «La deuxième raison c’est de gagner en confiance de la part de nos partenaires. Aujourd’hui le fait de faire partie de cette Bourse prestigieuse de New York est aussi un gage de confiance qui donne plus de confiance de la part des partenaires qui travaillent avec Jumia», détaille-t-il.

Le DG a également une pensée pour les vendeurs en troisième lieu. «Aujourd’hui, nous avons beaucoup de partenaires qui sont des marques qui veulent passer sur le e-commerce», explicite-t-il. Pour lui, le fait de travailler avec une entreprise qui est cotée en Bourse est aussi un avantage. De plus, la confiance des partenaires s’étend à celle des consommateurs marocains. «Nous travaillons aussi sur la confiance du consommateur», poursuit-il.

A son sens, il est important pour le consommateur de savoir qu’il fait appel à une entreprise cotée en Bourse. Mieux encore, le DG pense également aux talents désirant rejoindre Jumia. «Rejoindre une entreprise cotée en Bourse ce n’est pas la même chose qu’une start-up», se félicite M. Alaoui Belrhiti. Outre ces raisons qui définissent le choix de cette cotation, le DG s’exprime sur l’option pour une Bourse américaine. «Il n’a pas besoin d’être sur plusieurs Bourses. L’objectif c’est d’entrer à la Bourse qui marche le mieux avec nos besoins», indique-t-il. Selon ses dires, Jumia, qui est une entreprise technologique qui opère sur l’Afrique, a étudié différentes Bourses, notamment celle de Londres et d’autres. «Clairement la Bourse de New York est la plus intéressante pour nous parce que c’est celle où beaucoup d’entreprises technologiques sont listées et c’est celle où beaucoup d’entreprises qui ont un business model similaire au nôtre sont présentes. C’est pourquoi le choix est logique», justifie-t-il. De plus, l’introduction en Bourse a eu lieu non seulement pour Jumia Maroc mais aussi pour le groupe Jumia, et qui est présent dans une vingtaine de pays en Afrique. Déjà le Maroc fait partie des cinq pays les plus importants de Jumia outre le Nigeria, l’Egypte, le Kenya, le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Comme il le précise, ces pays vont bénéficier de cette cotation de la même manière que le Maroc. «Il s’agit de continuer à investir pour le développement dans les différents pays. Concrètement, nous avons toujours levé des fonds à travers des actionnaires. Aujourd’hui ce sera via ces actions qui sont bénéfiques pour les groupes qui voudraient aussi devenir actionnaires de Jumia. Ces fonds sont réutilisés de la même manière pour soutenir des actions de développement», ajoute le DG. Par l’occasion, il conduit l’exemple de l’expérience de Jumia qui a dû mettre en place énormément d’investissements. Aujourd’hui, au niveau de l’infrastructure logistique, Jumia a dû créer son propre réseau de logistique pour pouvoir livrer de manière rapide dans les mêmes conditions à l’international.

SOURCE: http://aujourdhui.ma/economie/jumia-sintroduit-a-la-bourse-de-new-york