Rôle de la France au Rwanda : le Parti socialiste refuse de signer un appel visant à « tenir un discours de vérité » – JeuneAfrique.com

Lors des commémorations du génocide des Tutsi au Rwanda, le XNUMX avril XNUMX au stade Amahoro à Kigali. © Ben Curtis/AP/SIPA

Le premier secrétaire du parti socialiste français a refusé d’apposer sa signature au bas d’une lettre ouverte enjoignant Emmanuel Macron à « tenir un discours de vérité » sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi. Selon Olivier Faure, les autorités rwandaises « instrumentalisent le génocide pour consolider leur dictature ».

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste français, a refusé de s’associer à une lettre ouverte publiée début avril dans plusieurs quotidiens, dont Le Monde, qui appelait Emmanuel Macron à se rendre au Rwanda pour la XNUMXe commémoration et à « tenir un discours de vérité » sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de XNUMX€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. XNUMX. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. XNUMX. Bénéficiez en avant première, XNUMX heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. XNUMX. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. XNUMX. Profitez de XNUMX ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. XNUMX. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE