Finance : les ambitions régionales du burkinabè Fidelis – JeuneAfrique.com

LXCHARXimmeuble de la BAD à Abidjan, en Côte dXCHARXIvoire, en mars 2016. © © Jacques Torregano pour JA

Le spécialiste du crédit-bail Fidélis entend tirer profit de son implantation réussie en Côte d’Ivoire en partant à la conquête de nouveaux marchés en Afrique de l’Ouest.

Conforté par son assise nationale avec près de 70 % de part de marché, le spécialiste burkinabè du crédit et du leasing Fidelis Finance, dirigé par le banquier Kouafilann Abdoulaye Sory se projette hors de ses frontières. Comme Coris Bank (de l’homme d’affaires Idrissa Nassa), la société, fondée en 1998 et contrôlée par le fonds AfriCapital Partners, mise en priorité sur le marché ivoirien du crédit-bail estimé à plus de 400 milliards de F CFA (610 millions d’euros environ).

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à lXCHARXensemble des articles sur le site et lXCHARXapplication Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur lXCHARXapplication Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans dXCHARXarchives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec lXCHARXoffre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE