Gad Elmaleh se défend des accusations de plagiat : “Si c

En pleine promotion de sa nouvelle série sur Netflix Huge in France, Gad Elmaleh savait qu’il n’allait pas échapper à ces questions. Il y a quelques semaines, l’humoriste de 47 ans a été accusé de plagiat dans des vidéos mises en ligne par le site CopyComics le 28 janvier 2019. Invité de la matinale de Nikos Aliagas sur Europe 1 le 9 mars, Gad Elmaleh n’a pas évité le sujet et a affirmé que son “métier d’humoriste ne se résume pas à une liste de blagues.”

La star du film Chouchou se défend d’avoir su créer son propre “univers” : “Ce que je propose, c’est un regard et une vision du monde. Si c’était ça (le plagiat), il y aurait 4 000 Jamel Debbouze, 2 350 Florence Foresti et 300 000 Jerry Seinfeld.” Dans son échange avec Nikos Aliagas, Gad Elmaleh a développé son cheminement créatif pour écrire ses sketches : “S’inspirer de quelqu’un, ce n’est pas reprendre uniquement une phrase ou un mot, c’est plus profond que ça. C’est être au quotidien complètement fasciné, absorbé, échangé et se projeter.”

Au micro d’Europe 1, le comédien et humoriste a pris un exemple simple à partir d‘”une observation qui n’appartient à personne” : “Est-ce que vous avez déjà mis un truc dans le micro-onde, vous l’avez fait chauffer, au bout de quatre minutes vous le ressortez, le plat est brûlant et l’intérieur est froid. Ce n’est pas une invention. Mais c’est un point de départ pour écrire un petit sketch. Après libre à toi de dire ce que tu veux là-dessus. C’est là que le regard de l’humoriste ressort, faisant qu’à partir de la même observation, les ‘vannes’ sont différentes.”

Après 30 ans de carrière, celui qui est défendu par son ami Kev Adams trouve “normal” d’avoir été ainsi épinglé. Il résume : “Tu veux voler loin, haut et vite et il y a des turbulences.” Gad Elmaleh a admis que le plagiat était “toléré” par les humoristes” et qu’il ne faut “pas se battre contre.” Il poursuit : “Il faut continuer à bosser, à écrire et à se moquer de ça aussi.”

Le 14 février dernier, Gad Elmaleh avait répondu une première fois aux accusations de CopyComics dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux dans laquelle il s’était grimé en Chouchou, l’un de ses personnages les plus emblématiques. Il avait fait passer un message à ces accusateurs : “Alors ce soir, on va leur dire : qu’ils aillent tous se faire bien… cajoler !”

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/gad-elmaleh-se-defend-des-accusations-de-plagiat-si-c-etait-ca-il-y-aurait-4-000-954590