Le déficit du compte courant du Cameroun s’est creusé à 3,4 % du PIB en 2018 après 2,5 % en 2017



(Investir au Cameroun) – Contrairement aux autres pays de la zone Cemac, le déficit du compte courant du Cameroun s’est plutôt creusé en 2018. Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) qui vient de publier des données sur la balance commerciale de la sous-région, le déficit du Cameroun s’est creusé à 3,4% du PIB en 2018 après 2,5% en 2017.

Cette aggravation du déficit du Cameroun s’explique par le fait que la balance commerciale du Cameroun, selon les projections de la Beac, connaît une performance négative de 271,7 milliards FCFA en 2018 contre 117 milliards en 2017. Le Cameroun est accompagné dans cette tendance négative par la Guinée équatoriale (8,5 % du PIB en 2018 après 7,1 % en 2017).

A l’opposé du Cameroun, le déficit du compte courant s’est réduit au Gabon (2,7 % du PIB en 2018 contre 5,0 % du PIB un an auparavant) ; au Tchad (4,2 % du PIB après 7,1 % en 2017) et en République centrafricaine (8,0 % du PIB après 8,5 % en 2017). Le solde courant est redevenu excédentaire au Congo (+ 2,6 % du PIB contre – 2,5 % en 2017).

Mais de façon générale, les comptes extérieurs de la Cemac enregistrent en 2018 une diminution du déficit des transactions courantes, dons officiels inclus, qui revient de 4,2 % du PIB (2 057,9 milliards FCFA) en 2017 à 3,1 % du PIB en 2018 (1 622,5 milliards FCFA).

« Cette amélioration résulterait d’un excédent de la balance commerciale en hausse de 49,1 % pour s’établir à 6 436,9 milliards en 2018, grâce à un accroissement des exportations (+ 20,4 %) plus important que celui des importations (6,3 %) », explique la Beac.

S.A

LIRE LA SUITE ICI