Jeune Afrique annonce un remaniement ministériel au Cameroun au mois de mai

Ce remaniement s’il a lieu, aurait un lien avec les chantiers de la CAN qui selon des indiscrétions divise deux clans dans le gouvernement, le camp Louis Paul Motaze et le camp Ferdinand Ngoh Ngoh

Ferdinand Ngoh Ngoh et Louis Paul Motaze – DR

Dans son numéro en kiosque cette semaine du XNUMX avril. Jeune Afrique revient sur les nombreux retards que connaissent les chantiers de la Coupe d’Afrique des nations de XNUMX et qui selon des indiscrétions entraineraient des guerres de clans.

Alors que ces chantiers devraient être livrés au mois de mars XNUMX ; à Garoua par exemple, Prime Potomac revendique XNUMX% de taux de réalisation du stade Roumdé Adja, XNUMX% pour l’Hôtel Bénoué et XNUMX% pour l’Hôtel des sports, apprend-on du journal. De même à Yaoundé, le chantier du Stade d’Olembe est aux arrêts. Pour cause Jeune Afrique parle d’un arrêt des travaux pour « manque de fonds ».

« Selon nos sources, le ministère des finances, que dirige Louis-Paul Motaze, a réduit les financements. Ils sont passés de XNUMX milliards de FCFA par semaine à XNUMXouXNUMX milliards selon les constructeurs ». Le journal poursuit : « Motaze doute de la régularité de certains contrats signés en XNUMX à l’initiative de la task force créée au palais d’Etoudi en prévision de l’événement. Celle-ci était dirigée par Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence et proche de Chantal Biya » écrit jeune Afrique.

L’hebdomadaire panafricain indique que la bagarre entre Motaze et Ngoh Ngoh est peut-être en train de prendre fin. « La rivalité entre Motaze et Ngoh Ngoh pourrait se régler lors d’un remaniement, annoncé pour la fin de mai ».

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/actu/politique/1107288-serail-jeune-afrique-annonce-un-remaniement-ministeriel-au-cameroun-au-mois-de-mai